Colloque « biodiversité et gestion forestière : restitution des résultats de recherche »

Colloque « biodiversité et gestion forestière : restitution des résultats de recherche »

Date : 2 et 3 décembre 2004
Lieu : Paris

Le colloque Biodiversité et Gestion Forestière des 2 et 3 décembre 2004 avait pour objectifs :

1/ de faire le bilan des huit années d’existence du programme au travers de l’exposé des projets réalisés. La restitution a été organisée selon quatre approches croisées de la biodiversité : fonctionnelle, génétique, spatiale et temporelle.

2/ d’identifier les thèmes à explorer ou approfondir dans les années à venir. Pour cela, une large place a été laissée au débat tout au long des deux journées de travail. Deux sessions étaient plus particulièrement tournées vers le tranfert en direction de la gestion : une session sur les indicateurs de biodiversité et une sur l’ingénierie écologique de la biodiversité. Enfin, la table ronde finale a permis l’expression des besoins de recherche pour l’avenir.

Il a réuni près de 150 participants, français bien sûr mais aussi belges et italiens. La majorité étaient des gestionnaires, publics et privés, et des représentants des administrations. Les chercheurs étaient bien entendu présents également.

Vous trouverez ci-dessus le programme définitif et ci-dessous les présentations powerpoint des orateurs ainsi que les discours d’introduction, les compte -rendus des débats sur les thèmes « indicateurs de biodiversité » et  » ingénierie écologique de la biodiversité », ainsi que les principaux éléments de la table-ronde finale.

Parallèlement à la préparation du colloque, les principaux résultats du programme ont été regroupés et édités sous le titre « Biodiversité et gestion forestière. Résultats scientifiques et actions de transfert », ouvrage coordonné par C. Millier, V. Barre et S. Landeau. Cet ouvrage est disponible sur simple demande auprès du secrétariat d’ECOFOR.

2 décembre 2004

Introductions

Discours introductifs
Dominique Bureau, MEDD – Alain Moulinier, MAAPAR – Michel Badré, ECOFOR

Les valeurs de la biodiversité
Guillaume Lescuyer, Cirad

Session 1 – Approche fonctionnelle : à quoi sert la biodiversité dans le fonctionnement des écosystèmes forestiers ?

Exposé introductif : Le rôle fonctionnel de la biodiversité : de l’étude formelle des mécanismes à une approche extrapolable in situ ; des prairies aux forêts.
Jacques Roy, CNRS

Projet ISLANDES : Evaluation de la méthode des îlots feuillus en mélange pour restaurer la biodiversité de l’écosystème simplifié de pin maritime des landes de Gascogne et améliorer sa résistance aux insectes ravageurs et champignons pathogènes.
Hervé Jactel, INRA

Diversité fonctionnelle des communautés d’ectomycorhizes et résilience des hêtraies de plaine face aux contraintes environnementales : effet du traitement sylvicole.
Marc Buée, INRA

Effet des substitutions d’essence sur le fonctionnement organo-minéral de l’écosystème forestier et sur la diversité des communautés fongiques mycorhiziennes et saprophytes (cas du dispositif expérimental de Breuil – Morvan).
Jacques Ranger, INRA

Gestion forestière : implications dans le fonctionnement et la biodiversité des écosystèmes lotiques associés.
Eric Chauvet, CNRS

Session 2 – Approche génétique : en quoi la génétique éclaire-t-elle l’impact de la gestion sur la biodiversité ?

Influence de la structure génétique des peupleraies sauvages et cultivées et de la présence de mélèzes sur les populations de Melampsora larici-populina, agent de la rouille foliaire.
Pascal Frey, INRA

Flux et introgressions génétiques entre espèces forestières : le cas du chêne liège avec les autres espèces de chênes méditerranéens dans les peuplements français.
Roselyne Lumaret, CNRS

Session 3 – approche spatiale : comment, à différentes échelles, la diversité despeuplements influe-t-elle sur la diversité des autres communautés ?

Rôle de l’éclaircie pour la biodiversité dans les peuplements artificiels de résineux.
Alain Bailly, AFOCEL

Caractérisation d’indicateurs de réponse à différents modes de traitements forestiers.
Jacques Bardat, MNHN

Effet des tempêtes sur la diversité biologique en milieu forestier. Mécanismes impliqués et conséquences pour la gestion des forêts. Approche expérimentale à grande échelle..
Etienne Danchin, Université Pierre et Marie Curie

Impact des modes de gestion forestière sur la biodiversité au sein du bassin de Gap-Chaudun (Hautes-Alpes).
Jean-Claude Rameau

3 décembre 2004

Session 4 – approche dynamique : quelles sont les réponses de la diversté biologique à une perturbation ?

Importance spatiale et mécanismes de maintien des variations de biodiversité forestière résultant des pratiques agricoles passées.
Jean-Luc Dupouey et Etienne Dambrine, INRA

Evaluation de la biodiversité forestière en Brie : influence du type de peuplement.
Frédéric Gosselin, Cemagref

Réponse de la biodiversité aux chablis en Brie : interaction avec le type d’exploitation et la taille des trouées.
Laurent Bergès, Cemagref

Gestion d’une évolution forestière majeure de l’arrière pays-méditerranéen : la maturation sylvigénétique des pinèdes pionnières. Conséquences pour la biodiversité sur le site pilote du Mont-Ventoux.
Philippe Dreyfus, INRA

Session 5 – Indicateurs de biodiversité

Indicateurs et certification forestière (exemple de PEFC).
Alain Colinot, CNPPF

Vers de nouveaux indicateurs de biodiversité des forêts.
Hervé Jactel, INRA

Compte rendu de la session 5.

Session 6 – Ingénierie écologique de la biodiversité

L’ingénierie écologique de la biodiversité.
Myriam Legay, ONF

Ingénierie écologique : exemple de la tourbière des Saisies.
Lise Wlerik, ONF

Ingénierie écologique : exemple de la prise en compte des chiroptères.
Laurent Tillon, ONF

Ingénierie écologique.
Frédéric Gosselin, Cemagref

Compte rendu de la session 6.

Table ronde

Compte rendu de la table ronde.

Vous aimerez aussi...