Séminaire « Comment évaluer l’état de conservation des habitats forestiers ? »

Séminaire « Comment évaluer l’état de consaervation des habitats forestiers ? »

Date : 13 Mars 2012
Lieu : AGROPARISTECH-ENGREF 19, avenue du Maine 75015 PARIS – Amphithéâtre 7 (rez-de-chaussée)

Télécharger le programme de la journée

Contexte

L’état de conservation d’un habitat est une notion complexe qui a pris une importance particulière avec la directive « Habitats-Faune-Flore » (92/43/CEE) en lui consacrant une valeur juridique. Cette directive a pour objectif commun avec la directive « Oiseaux » (79/402/CEE) de maintenir ou de rétablir dans un état de conservation favorable les habitats et espèces d’intérêt communautaire. Le réseau européen Natura 2000 est issu de ces directives. En France métropolitaine, il couvre près de 12,5 % du territoire terrestre et les forêts proposées au titre du réseau européen Natura 2000 représentent environ 20 % des forêts françaises (environ 3,2 millions d’hectares). La directive « Habitats-Faune-Flore » impose à chaque Etat membre de réaliser tous les 6 ans, non seulement dans les sites Natura 2000 mais aussi sur l’ensemble de son territoire, une évaluation de l’état de conservation des habitats et espèces d’intérêt communautaire listés en annexe de la directive. Cette évaluation doit se faire d’abord à l’échelle nationale (par grand domaine biogéographique). La première évaluation coordonnée par le Muséum national d’Histoire naturelle a été produite en 2007 et la seconde est prévue pour 2012. Une évaluation se déroule aussi à l’échelle du site Natura 2000, conformément au Code de l’environnement qui définit le contenu du document d’objectifs (DOCOB).

Objectifs

Cette journée sera l’occasion de faire un rappel sur les outils méthodologiques actuellement utilisés pour évaluer l’état de conservation des habitats forestiers. Elle sera centrée sur les difficultés inhérentes à la prise en compte des déterminants du bon état de conservation des habitats que sont les structures, les processus et les fonctions écologiques. Elle permettra enfin de cerner les questions de recherche à adresser à la communauté scientifique pour apporter des éléments de réponses aux gestionnaires.

Les présentations de la journée

Session 1 : Quel contexte ?
Présidente : Lucile RAMBAUD (MEDDTL)
    • Introduction à la journée. Lucile RAMBAUD, MEDDTL
    • Evaluation de l’état de conservation des habitats forestiers d’intérêt communautaire : cadre général et mise en œuvre aux différentes échelles. Julien TOUROULT, MNHN – Service du patrimoine naturel résumé | diaporama
  • Evaluation de l’état de conservation des biotopes forestiers : approche mise en place en Wallonie en 2007. Marc DUFRÊNE et Lionel WIBAIL, Service Public Wallon, SPW résumé | diaporama
Session 2 : L’évaluation du bon état : quels outils ? Quelles méthodes ?
Président : Jean-Luc GUITTON (MAAPRAT)
  • Méthode d’évaluation de l’état de conservation des habitats forestiers d’intérêt communautaire (N. Carnino, 2009) Joaquim HATTON, ONF résumé | diaporama
  • Evaluation de l’état de conservation dans une réserve naturelle de France : quels outils, quelle méthode ? Nicolas DEBAIVE, RNF et Loïc DUCHAMP, PNR Vosges du Nord résumé | diaporama
  • Suivi temporel des habitats forestiers de l’IGN. Fabienne BENEST, IGN résumé | diaporama
Session 3 : Les déterminants de l’état de conservation : quels besoins ?
Président : Jacques BAUDRY (INRA)
  • Exposé introductif n°1 – structure, composition, fonctionnement des habitats naturels : questionner leurs relations pour évaluer ? Damien MARAGE, Agroparistech résumé | diaporama
  • Exposé introductif n°2 – le bon état des eaux : l’expérience de la Directive Cadre sur l’Eau (DCE). Gabrielle BOULEAU, IRSTEA résumé | diaporama
  • Discussion ouverte avec la salle : quels besoins de recherche à court et moyen terme ? Animateurs : Christian GAUBERVILLE, CNPF et Frédéric GOSSELIN, IRSTEA
Session 4 : Conclusion – Quelles conséquences pour BGF ?
  • Table ronde finale animée par Meriem FOURNIER (AGROPARISTECH), présidente du Conseil scientifique BGF et Murièle MILLOT (MEDDTL – service de la recherche) Participants à la table ronde : responsables scientifiques des projets de recherche du programme BGF

Vous aimerez aussi...